menu
Architecture / Habitat collectif

Dents d’Oche 1

farra zoumboulakis & associés architectes urbanistes

Un attique habitable a été aménagé en lieu et place des combles existants de cet immeuble construit en 1938 par l’architecte Walter Baumann. Ces récents travaux s’inscrivent dans une démarche d’assainissement du bâtiment, accompagnée d’interventions visant à améliorer l’habitabilité des appartements existants, telles que la mise en oeuvre d’une ventilation mécanique dans les salles de bains existantes, la remise aux normes de protection incendie de l’immeuble et l’installation d’un nouvel ascenseur pour desservir tous les étages. 

Le bâtiment existant, d’ores et déjà surélevé d’un étage en 1947, se distingue par la finesse de son expression architecturale ainsi que par la variété de composition de ses façades. Aucune d’entre elles n’est identique, chacune s’adapte à son orientation. De plus, les différents encadrements de fenêtres et les tablettes de balcons en saillie accentuent la subtilité de l’ensemble.

Le projet de surélévation respecte le langage de l’existant et en reprend certaines lignes directrices telles que les fenêtres d’angles et le marquage horizontal des corniches. L’arrondi, fortement visible dans l’expression du bâtiment, est lui aussi subtilement réintégré dans le garde-corps de l’attique et crée, de cette manière, un lien fort entre l’existant et la surélévation.

La surélévation du bâtiment implique la démolition de la toiture existante. Ce qui permet la création d’une nouvelle couverture étanche et isolée selon les normes actuelles. Le nouvel étage abrite un appartement de 3,5 pièces s’ouvrant au sud-est sur le parc de Milan et sur les montagnes alentour, alors que la zone nuit fait face au nord-est et ouest, bordé par une généreuse terrasse ouverte à 360°. La construction de l’attique est composée d’une structure préfabriquée mixte bois-métal, ce qui a permis de limiter les charges et de faciliter la mise en œuvre dans le cadre d’un chantier habité, en limitant le temps de grutage. 

Les travaux ont également inclus la construction d’un nouvel ascenseur qui dessert la totalité des étages afin de remplacer l’installation actuelle qui ne s’arrête qu’à quatre niveaux. La dépose du système actuel permet la création d’un réduit par étage, utile pour la conciergerie. Une ventilation a été créée dans chaque logement existant, à l’aide de réglettes placées sur les fenêtres et de l’extraction de l’air vicié par les salles de bains. De plus, 24 m2 de panneaux solaires thermiques viennent en toiture assurer une économie d’énergie et réduire l’impact environnemental du bâtiment.

Une place de jeux a été aménagée à l’angle ouest de la parcelle, loin des voies de circulation et dans un emplacement ensoleillé. L’usage de cette place de jeux est réservé exclusivement aux locataires de l’immeuble.

 

Immeuble logements Dent-d'Oche 1, Lausanne

© Cécile Monnier

 

 

Immeuble logements Dent-d’Oche, Lausanne

Architectes : farra zoumboulakis & associés architectes urbanistes

Lieu : Avenue de la Dent d’Oche 1, Lausanne.

Réalisation : 2018 – 2019

Volume bâti SIA 416 (surélévation) : 4’826,50 m3

Surface de plancher SIA 416 (surélévation) : 143 m2

coupe